Forum d'entraide pour maigrir sans régime.

Si tu écoutes ton corps lorsqu’il chuchote, tu n’auras pas à l’entendre crier.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Reconnaître la vraie faim

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
lizzie!
The best zouzou!
The best zouzou!
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2098
Age : 49
Localisation : Haute-Garonne (31)
Emploi/loisirs : Assistante technique
Date d'inscription : 30/03/2010

MessageSujet: Reconnaître la vraie faim   Jeu 23 Juin 2011 - 12:40

Beaucoup d'entre nous ne savent pas forcément différencier la vraie faim de la fausse faim (c'est à dire de l'appétit) et du coup ont aussi du mal à reconnaître la satiété...

Je vous propose donc cet article que je résume ci-dessous :

http://www.hygienisme.org/Debutant%2001.htm

AU RÉVEIL

Au réveil, on n'a jamais réellement faim. On a la bouche pâteuse, mauvaise, parfois amère, sèche. On a l'esprit vaseux, pas clair et engourdi. Instinctivement, on cherche à supprimer ces symptômes d'élimination nocturne à l'aide d'une boisson chaude contenant des poisons, comme le café, le thé, le cacao, les tisanes, puis par le tabac. Ensuite, on mange sans faim un ou deux croissants, ce qui surcharge l'organisme à un moment où ses forces vives sont concentrées à achever le catabolisme (élimination de la nuit).

MAIS QUELLES SONT DONC LES SOUFFRANCES DE LA FAIM ?

Pourquoi parle-t-on des souffrances de la faim ? de ses douleurs ? Il est vrai que certains individus ressentent effectivement des souffrances, mais ce ne sont là que des signes d'élimination et de désintoxication pour effacer les séquelles irritantes des repas malsains précédents. Celui qui arrête de fumer ou de boire du café ressent des souffrances identiques et des douleurs similaires provenant de la désintoxication. Ces inconvénients ne doivent pas porter à manger, ni à fumer, ni à boire du café.

Répétons-le : les souffrances parfois ressenties ne sont pas celles de la faim, mais bien celles de la désintoxication. Ces souffrances disparaissent quand la désintoxication se termine, et quand la faim arrive enfin, aucune souffrance n'est ressentie.

LA VRAIE FAIM ET LA FAUSSE FAIM

Chaque fois que je traite du sujet de la faim, dans mes causeries quotidiennes consacrées aux curistes, on me rétorque qu'on a faim tôt le matin. C'est alors que je demande que l'on fasse la distinction entre la vraie faim et la fausse faim.

ATTENDRE UNE HEURE POUR VOIR

La fausse faim disparaît en peu de temps, réapparaît encore, puis disparaît de nouveau. Par contre, la vraie faim persiste et s'accentue.

Donc, pour les distinguer, il suffira d'attendre une heure par exemple, sinon plus, ainsi on sera fixé. De toute façon, plus on attend, plus la vraie faim sera aiguisée. Car au début, elle sera faible.

Dans les cas de dénutrition, la faim aiguë aboutit à une sensation de "partir", de s'évanouir, de s'effondrer. On ne peut pas travailler, ni rien faire avant être nourri. A ce moment, il faut manger tout de suite un fruit ou deux, sans aucune boisson.

"L'appétit, écrit Shelton, est une contrefaçon de la faim. Ce n'est pas l'expression d'un besoin, mais celle d'une habitude ou d'une envie imaginaire. L'appétit est une créature de l'habitude et de la routine, et peut être due à plusieurs choses comme : l'heure du repas, la vue, le goût et l'odeur des aliments, ou même l'idée de manger qui peut déclencher l'appétit. Les condiments et les assaisonnements peuvent aussi éveiller l'appétit."

Mais cela n'est pas la vraie faim. L'appétit, c'est une fausse faim.La vraie faim ne s'accompagne d'aucun symptôme. On n'a pas mal à la tête, ni aucun malaise. Les idées sont claires, l'esprit lucide, on est optimiste, heureux, tranquille, serein.

La vraie faim ne vient pas forcément à l'heure des repas. Par contre, les contractions rythmiques de l'estomac se produisent régulièrement, par habitude, à l'heure des repas, et font croire à la faim. Hélas ! c'est une fausse faim.

La vraie faim peut survenir spontanément à tout moment de la journée, mais pas en pleine nuit. En effet, durant la nuit les muscles sont relaxés et l'estomac, qui est aussi un muscle, se relaxe aussi. Il n'est pas prêt à malaxer le bol alimentaire durant le repos nocturne.

SYMPTÔMES DE LA VRAIE FAIM

L'estomac se creuse.
La bouche salive.
L'esprit est optimiste, clair et joyeux.
La faim persiste quand on attend.

SYMPTÔMES DE LA FAUSSE FAIM

Le mal de tête
La bouche sèche, pâteuse, mauvaise
L'esprit est déprimé, vaseux.
Tiraillements, nausée
La faim disparaît quand on attend.

Il arrive parfois que l'appétit s'accompagne de sensations diverses de malaise et même de douleur, de sensation de faiblesse, de dépression nerveuse, de rongements stomacaux, de gargouillements intestinaux, de nausée, de maux de tête et d'autres sensations morbides.

Selon le docteur Claunch, on peut distinguer la vraie faim de l'appétit de la façon suivante : "Quand vous avez faim et que vous êtes à l'aise, c'est la vraie faim. Mais quand vous avez soi-disant faim et que vous êtes mal à l'aise, c'est la fausse faim".

Je ferai toutefois exception à cette règle quand la personne se sent "partir". En effet, au début du changement de régime, la digestion est très faible, les cellules crient famine et la faim devient fréquente et impérieuse.

- Le mal de tête n'est pas la faim.

- La douleur dans l'abdomen n'est pas la faim.

- Les rongements stomacaux ne sont pas la faim.

- La lassitude n'est pas la faim.

- Les vertiges ne sont pas la faim.

- La faiblesse n'est pas la faim.

- L'évanouissement n'est pas la faim.

- La sensation de vide n'est pas la faim.

- L'agitation n'est pas la faim.

QUAND ON SE SENT FAIBLE

Il ne faut pas confondre la sensation de se sentir "partir", avec la faiblesse. Dans la sensation de faiblesse, on se sent faible, incapable de se concentrer, de fournir un effort musculaire. Cela est dû à la toxémie. Le foie engorgé accapare tout le sang et l'énergie, ce qui prive les muscles et le cerveau d'un influx nerveux abondant. A ce moment-là, il faut s'abstenir de manger, s'étendre, retarder le repas et les forces reviennent rapidement avec toute la lu­cidité mentale habituelle.

Par contre, quand on se sent "partir", on sent un vide à l'intérieur, un état proche de l'évanouissement, une faim diffuse qui part de l'estomac et qui monte vers la gorge et la bouche. A ce moment-là, il faut manger un peu, puis se reposer ou faire une sieste.

Par contre, la faiblesse n'est pas un symptôme de faim, mais d'empoisonnement, qui réclame, non une tasse de café, une cigarette ou de la nourriture, comme c'est l'habitude chez la plupart des gens, mais du repos couché.
Revenir en haut Aller en bas
miss-kathy
zouzouteuse
zouzouteuse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 235
Age : 26
Localisation : Poitou-Charente
Emploi/loisirs : Etudiante
Humeur : bonne
Date d'inscription : 14/06/2011

MessageSujet: Re: Reconnaître la vraie faim   Jeu 23 Juin 2011 - 18:47

merci lizzie pour cet article cheers ca me laisse reflechir sur le fait que peut etre que quand je mange c'est de la fausse faim affraid
Revenir en haut Aller en bas
grazia
New zouzou
New zouzou
avatar

Nombre de messages : 41
Age : 64
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Reconnaître la vraie faim   Jeu 23 Juin 2011 - 19:23

merci beaucoup Lizzie cheers
Revenir en haut Aller en bas
cecilou
zouzouteuse
zouzouteuse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 165
Age : 35
Localisation : Lyon
Emploi/loisirs : (vieille) Etudiante, tricoteuse, fimoteuse, badiste
Humeur : Anxieuse
Date d'inscription : 13/06/2011

MessageSujet: Re: Reconnaître la vraie faim   Jeu 23 Juin 2011 - 19:57

coucou
merci Lizzie pour avoir ouvert un post à ce sujet
j'ai déjà pas mal réagi à cet article mais pour moi c'est une véritable quête en ce moment...
alors histoire d'essayer de faire avancer un peu la recherche de la vraie faim je me permet de mettre le lien d'un article écrit par un groupe de réflexion canadien qui ressemble comme 2 gouttes d'eau au GROS:
http://rqasf.qc.ca/files/etre_a_lecoute.pdf
qui provient de ce site là: http://www.equilibre.ca/content.asp?node=11&lang=fr
(c'est la même philosophie en tout cas)

ce qui me pose problème c'est que la vraie faim de l'article que je cite correspond à la fausse faim de l'article cité par lizzie
comment savoir lequel des deux a raison?

sachant que personnellement je n'ai pas souvenir d'avoir jamais ressenti ce qui est décrit pour la vraie faim (salive, humeur joyeuse, esprit clair)
mais d'un autre coté j'ai l'impression que les symptômes de la "fausse" faim (gargouillis, mal de tête etc...) sont apparus au moment ou j'ai commencé à faire des régimes (il y a bien 10-15 ans) et je ne crois pas que je les avais avant...

Pour finir est-ce qu'on ne pourrait pas imaginer que pour certains la vraie faim est douloureuse avec gagrouillis etc et pour d'autres elle se manifeste de manière différente par une salive abondante etc...?
car nous ne sommes pas tous fichus pareil après tout....

Revenir en haut Aller en bas
mimax
The best zouzou!
The best zouzou!
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5534
Age : 50
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Re: Reconnaître la vraie faim   Jeu 23 Juin 2011 - 20:57

Comme le relève Cecilou, les indications de la fausse faim ressemblent étrangement à la description des signaux de faim indiqués par Zermati (ou équivalent)... ça me laisse songeuse.
Et dans cet article, l'auteur ne parle pas des appétits spécifiques, qui peuvent nous orienter à consommer un aliment sans faim réelle, mais parce qu'il possède des qualités nutritives dont notre corps à besoin.


Citation :
Pourquoi parle-t-on des souffrances de la faim ? de ses douleurs ? Il est vrai que certains individus ressentent effectivement des souffrances, mais ce ne sont là que des signes d'élimination et de désintoxication pour effacer les séquelles irritantes des repas malsains précédents.
Si je comprends bien le propos, tant que l'on ne change pas son alimentation (et que l'on ne devient pas hygiéniste), on devrait ressentir ces mêmes symptômes désagréables que l'on prend pour de la faim?


Et pour terminer, je ne comprends pas bien la différence entre le symptôme de la faim: "l'estomac se creuse", et "les rongements stomacaux" qui eux ne seraient pas provoqués par la faim (oui je sais, je suis une emm... )


Je me sens un peu comme Cecilou, je me dis que peut-être nous ne sommes pas tous faits pareils et que les symptômes sont personnels...
Mais si j'ai bien compris, Lizzie, ce qui t'a provoqué un déclic, c'est surtout la distinction entre faim et appétit/envie...

Revenir en haut Aller en bas
meg
zouzou assidue
zouzou assidue


Féminin
Nombre de messages : 587
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2011

MessageSujet: Re: Reconnaître la vraie faim   Jeu 23 Juin 2011 - 21:01

Les générations qui non jamais suivi de régime on va dire nos grand parents prennent le temps de cuisiner ne saute jamais sur n'importe quoi a n'importe quelles moments .
Mangent les produits de saison.
Et ne font pas de phobie sur leur apparence au contraire être maigre est signe de maladie et pauvreté .
Et ne sont pas en surpoids .
Ne se pose pas la questions car il n'y a pas de fausse faim pour eux juste j'ai faim
je cuisine me fait plaisirs et je mange.
ils ne souffrent pas ,non sont heureux du confort du choix alimentaire .
A y réfléchir je crois éffectivement que tout ceci est dus au régime qui a crée la fausse faim.
Ou a notre éducation alimentaire.



cheers
Revenir en haut Aller en bas
meg
zouzou assidue
zouzou assidue


Féminin
Nombre de messages : 587
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2011

MessageSujet: Re: Reconnaître la vraie faim   Jeu 23 Juin 2011 - 21:11

Zermati ne parlent pas de souffrance il dit "la faim arrive vous commencez a cuisiner "
Alors imaginez vous avec vos douleurs vous dire je vais me faire cuire un bourguignon .
c'est pas possible c'est de la fausse faim, car une vrai faim peut vous faire cuisiner un bourguignon un couscous ect ect avec plaisirs et attendre le plaisirs de passer a table .
Revenir en haut Aller en bas
lizzie!
The best zouzou!
The best zouzou!
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2098
Age : 49
Localisation : Haute-Garonne (31)
Emploi/loisirs : Assistante technique
Date d'inscription : 30/03/2010

MessageSujet: Re: Reconnaître la vraie faim   Ven 24 Juin 2011 - 8:22

Pour répondre à Cécilou en particulier, disons que c'est très difficile de faire la différence entre les fausse et vraie faims.... Je pense que la seule chose qui peut faire la différence, c'est l'expérimentation pour chaque individu. Pour moi, la seule façon de faire vraiment la différence c'est d'ATTENDRE UNE HEURE au moins. Mais aussi écouter ses besoins : avant j'avais tout le temps faim si j'en crois le descriptif de ton site (et de Zermati), or il est impossible que j'avais besoin de manger toutes les 2 heures de grosses quantités de nourriture ! C'est donc le bon sens aussi qui a fait tilt chez moi....

@mimax : oui, c'est assez bizarre cette notion de désintoxication, je crois que l'auteur (un hygiéniste, donc c'est spécial quand même....) part du principe que notre alimentation est généralement mauvaise pour le foie et agit comme une drogue. Pour ma part, je dirais plus que tant que la faim psychologique demeure, les signaux désagréables (gargouillis) aussi.... Bref, je ne sais pas trop que penser là-dessus !
Revenir en haut Aller en bas
miss-kathy
zouzouteuse
zouzouteuse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 235
Age : 26
Localisation : Poitou-Charente
Emploi/loisirs : Etudiante
Humeur : bonne
Date d'inscription : 14/06/2011

MessageSujet: Re: Reconnaître la vraie faim   Ven 24 Juin 2011 - 8:33

oui moi aussi j'ai jamais ue ces symptomes pour de la vrai faim, mais je prenait ce de la fausse faim pour els syptomes de la vrai faim bizare !!

ca m'ai jamais arrivé de saliver pour quelque chose Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
shangai-li
super zouzou
super zouzou
avatar

Nombre de messages : 378
Age : 38
Localisation : perdue sur la toile!
Date d'inscription : 17/06/2010

MessageSujet: Re: Reconnaître la vraie faim   Ven 24 Juin 2011 - 15:48

bonjour à toutes

je suis aussi assez perdue, je ne comprends pas ce que l'auteur de ce texte explique.

Je suis restée sur les descriptions de zermati qui me correspondent bien, je ressens un inconfort au niveau de l'estomac (qui peut être semblable que celui que je ressens si je bois du café trop fort, mais dans ce cas, j'ai appris à me méfier de ces "symptômes" de faim qui n'en sont pas),

quant à la salivation, je suis aussi assez insensible à ce symptôme, je reste sur les principes de pavlov, il me semble que je salive sur des trucs qui me font envie, même sans faim.

et surtout, la faim ne provoque pas chez moi de sensation de joie, mon humeur peut être très vite altérée par la faim, et notamment en cas d'hypoglycémie c'est très flagrant, je deviens infecte pour mon entourage (mon mari a appris à ses dépens (le pauvre) que j'étais comme ça alors qu'il n'a jamais ressenti ça, il a eu du mal à comprendre et à admettre que la faim pouvait agir là dessus sans que je ne puisse y faire grand chose)

ma mère- vraie mangeuse régulée- est aussi comme ça et l'autre jour je lui racontais un épisode d'hypoglycémie (comme je suis enceinte, mon organisme me joue des tours bizarres, je ne fonctionne pas comme d'habitude), elle me racontait qu'à l'hôpital ou elle travaillait en tant qu'infirmière, elle avait souvent eu des cas de patients diabétiques en crise d'hypoglycémie qui se mettaient à être très mal et de mauvaise humeur qui redevenaient comme d'habitude très rapidement après manger une compote (très efficace en cas d'hypoglycémie). Alors je ne sais pas trop.

bon, je ne sais pas trop quoi penser non plus, d'autant que je n'adhère pas à ce discours qui semble dire que certaines nourritures sont des toxiques dont il faut se débarrasser... mais là dessus, je suis consciente que nos opinions divergent et que ce n'est pas le problème.

je reste attachée aux descriptions de zermati, qui me correspondent bien (on n'est pas tous foutus pareil après tout, et puis la médecine n'est qu'une science qui évolue au gré des découvertes, et il existe de grosses différences inter individuelles) d'autant que j'ai lu je ne sais plus où la même histoire de faim qui revient par "vagues" de plus en plus fortes si on ne la satisfait pas, mais en terme de "vraie faim"... scratch

mais par contre ce qui me semble important c'est que toi tu aies réussi à faire la différence entre tes vraies faims et tes fausses faims, et que tu réussisses à déterminer tes seuils de satiété sans que ça te frustre.

et effectivement, en cas de doute sur vraie/ fausse faim, de toute façon, Zermati le dit aussi, le mieux c'est d'attendre pour être sûr. Après lui dit que la vraie faim fait une pause, les symptômes disparaissent momentanément, mais reviennent plus fort, mais bon, tout dépend de chacun j'imagine.

L'important c'est que TOI TU identifies les symptômes que TON corps t'envoie et que tu saches les reconnaitre et en tenir compte...
C'est le plus important, le reste, ben ça reste de la littérature!

en tout cas, c'est un débat intéressant!

Revenir en haut Aller en bas
lizzie!
The best zouzou!
The best zouzou!
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2098
Age : 49
Localisation : Haute-Garonne (31)
Emploi/loisirs : Assistante technique
Date d'inscription : 30/03/2010

MessageSujet: Re: Reconnaître la vraie faim   Sam 25 Juin 2011 - 11:28

C'est vrai que j'adhère à cette théorie pour la simple raison qu'elle fonctionne pour moi alors qu'avec l'explication de Zermati je grossissais....

Mais je vois que ce n'est pas si simple car finalement j'ai l'impression que chacune ressent ses propres sensations....

Je crois que la seule manière de savoir est :

1- d'attendre au moins 1 heure pour voir si ça passe (et pendant ce temps ne pas penser à la nourriture),

2- se poser la question s'il n'y a pas une émotion (frustration, ennui, stress....) qu'on essaie d'étouffer et du coup le corps produit les sensations de faim car il ne sait pas comment nous dire autrement qu'il a faim d'autre chose, que notre esprit a besoin d'être nourri aussi !
Revenir en haut Aller en bas
shangai-li
super zouzou
super zouzou
avatar

Nombre de messages : 378
Age : 38
Localisation : perdue sur la toile!
Date d'inscription : 17/06/2010

MessageSujet: Re: Reconnaître la vraie faim   Sam 25 Juin 2011 - 14:40

oui, c'est exactement ce que je me disais!
Revenir en haut Aller en bas
mimax
The best zouzou!
The best zouzou!
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5534
Age : 50
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Re: Reconnaître la vraie faim   Sam 25 Juin 2011 - 21:25

Les réflexions de Shangai-Li me font penser à mes enfants, parfaitement régulés (trop régulés, du coup ils ont beaucoup de mal à s'adapter aux horaires des repas) qui sont parfaitement infects quand ils ont faim... il ne sont pas joyeux de sentir la faim, je peux vous le jurer . Pour eux, c'est carrément de l'ordre de la souffrance.
Revenir en haut Aller en bas
shangai-li
super zouzou
super zouzou
avatar

Nombre de messages : 378
Age : 38
Localisation : perdue sur la toile!
Date d'inscription : 17/06/2010

MessageSujet: Re: Reconnaître la vraie faim   Dim 26 Juin 2011 - 18:19

hé hé, ma fille est aussi un peu infernale quand elle a faim et que c'est pas prêt, elle râle pour tout, s'énerve pour rien. En général je lui donne une compote pour patienter, sinon, je suis sûre qu'il y aura un drame!!
Revenir en haut Aller en bas
blancheneige
The best zouzou!
The best zouzou!
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3474
Age : 48
Localisation : lille
Date d'inscription : 20/05/2008

MessageSujet: Re: Reconnaître la vraie faim   Dim 26 Juin 2011 - 18:23

et moi je suis un peu comme vos enfants.... j'ai dû louper une étape de développement
Revenir en haut Aller en bas
meg
zouzou assidue
zouzou assidue


Féminin
Nombre de messages : 587
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2011

MessageSujet: Re: Reconnaître la vraie faim   Lun 27 Juin 2011 - 5:38

Moi personnellement j'ai fait l'expérience j'ai tenu sur une fausse faim douloureuse en quelques minutes avec de la méditation consciente elle est partie.
Juste se posées la questions vrai ou fausse faim .
Moi j'avais mal et était en situation de stress mais j'avais manger 2 h avant .......
sinon je reste maintenant jusqu'a 6 a 7 heures sans manger et je n'en souffre plus
et la nuit 12 h.
je dis" j'en souffre plus" car avant je croyais moi aussi que les pulsions douloureuse état de la faim.
Enfin peut être que nous n'avons pas les mêmes réactions peut être que les besoins alimentaire ne sont pas les mêmes ainsi que la durée de digestion .
Il faudrait peut être parler de ces sensations a zermati lui même si certaine le peuvent .
Et nous tenir au courant .
Moi en ce moment j'analyse le temps qu'il me faut au minimum pour avoir de nouveau faim et si c'est tres petit apres avoir manger a satiété je me posent des questions.
On doit sans arrêt s'auto analysé on est tous unique et différent .


bisous :smack:
Revenir en haut Aller en bas
krystel
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 12428
Age : 48
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: Reconnaître la vraie faim   Lun 27 Juin 2011 - 9:23

Je viens moi aussi mettre mon grain de sel

J'avoue que dès le départ, je n'ai ressenti rien de commun entre mes sensations et celui de cet hygiéniste. C'est pour cela que je n'avais jamais commenté le sujet puisque lizzie et d'autres avaient eu une sorte de déclic à le lecture de cet article.

Pour ma part, je parviens très bien à reconnaître ma faim (je sais aussi très bien quand je mange sans faim). Et cette faim (je dois être complètement intoxiquée ) devient douloureuse si je ne mange pas "à temps" et surtout joue sur mon physique : maux de tête, sensation de faiblesse"... exactement comme le décrit Zermati et Geneen Roth (pour sa part, elle dit qu'elle pourrait mordre quelqu'un lorsqu'elle a vraiment faim).

Je crois qu'il y a autant de signes de faim que de personnes et que le plus important est que chacun puisse reconnaître SA propre faim sans se soucier de la façon dont l'autre ressent la SIENNE.

Je ne crois pas qu'il faut qu'il y ai des pour et des contre, c'est chacun qui doit voir ce que lui ressent. Et si ce post de lizzie a aidé certaines personnes à se rendre compte de ce qu'était leur fausse-faim, tant mieux mais les autres, ne vous sentez pas obligées de vous y reconnaître aussi!

_________________

A partir d'aujourd'hui, je décide d'attirer l'amour, le bonheur, la joie, parce que je le mérite!



Début zermati le 12 juillet 2007
Revenir en haut Aller en bas
http://zermati.1fr1.net
meg
zouzou assidue
zouzou assidue


Féminin
Nombre de messages : 587
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2011

MessageSujet: Re: Reconnaître la vraie faim   Lun 27 Juin 2011 - 12:24

tout a fait krystel c'est en lisant le livre du dr zermati "maigrir sans regrossir "
que j'ai compris ma maladie .
Les peures d'hypoglycémie se qui me faisait manger avant ma faim .
Il est certain que si j'attend attend et attend la douleur arrivera mais j'ai la chance
de ne pas a avoir a attendre jusque là .

JP Zermati Maigrir sans regrossir Est ce possible ?.
Ce livre est riche pour comprendre les problèmes de prises de poids.
(rien a voir avec le titre)
Je croyais ne pas avoir eu quelques sympthômes qui soit pour avoir pris plus de 12 kilos et bien si.
j'ai trouvé pour moi page 168.
"Dans certain cas la peur de la faim prend des caractéristiques d'un état de panique.
Les sympthômes de nervosité de sueurs de tremblements de tachycardie de malaise général de peur de perdre connaissance sont parfois interprétés a tort comme hypoglycémies fonctionnelle.
Les conseils nutritionnels incitant le patient a manger avant d'avoir faim jouent alors le role de renforçateurs de l'anxiété physique ".
Je croyais être seule et le doct Zermati m'a décrite dans ce livre.
Je souffre de malaise que je croyais hypoglycémique depuis 46 ans ....
D'ailleurs je sors d'un régime hyperproteinés encore de peure de la faim.
Ce livre est tres profond médical psycho chacun peu retrouvé ses sympthomes sa maladie liés a l'alimentation.

On ne souffre pas tous pareil tu as raison krystel .
Avez vous ses sympthômes ci dessus car pour moi sa c'est ma fausse faim.¨








Pour le partage.
Revenir en haut Aller en bas
lizzie!
The best zouzou!
The best zouzou!
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2098
Age : 49
Localisation : Haute-Garonne (31)
Emploi/loisirs : Assistante technique
Date d'inscription : 30/03/2010

MessageSujet: Re: Reconnaître la vraie faim   Lun 27 Juin 2011 - 12:47

Oui, je me retrouve complètement dans ce que tu expliques !
Revenir en haut Aller en bas
krystel
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 12428
Age : 48
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: Reconnaître la vraie faim   Lun 27 Juin 2011 - 13:59

Je crois que la peur de la faim et l'angoisse qu'elle éveille est un problème assez fréquent. Une fois que l'on parvient à la calmer (cette angoisse), le zermatage se passe bien mieux.

_________________

A partir d'aujourd'hui, je décide d'attirer l'amour, le bonheur, la joie, parce que je le mérite!



Début zermati le 12 juillet 2007
Revenir en haut Aller en bas
http://zermati.1fr1.net
meg
zouzou assidue
zouzou assidue


Féminin
Nombre de messages : 587
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2011

MessageSujet: Re: Reconnaître la vraie faim   Lun 27 Juin 2011 - 15:22

Moi et certainement beaucoups d'entre nous prennais ses sympthômes pour de la vrai faim au point de manger tout les 3h voir moins 1h30 comme un bébé .
le post de hygiéniste est a prendre et a laissé l'interêt ses les sympthômes et bien pour moi sa été une révélation en plus du livre de zermati "maigrir sans regrossir"
Quand vous parler de douleurs vertige dus a une grosses grosses faim je sais que sa existe mais rien qu'a l'entendre elle me fait peure .
Mais en comprenant cette fausse faim j'arrive a attendre pour manger mais pas a se point non plus.
vous êtes toutes formidable .
Revenir en haut Aller en bas
majo
The best zouzou!
The best zouzou!
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8469
Age : 61
Localisation : hautes alpes
Emploi/loisirs : tech labo/plein air; coloriages;
Humeur : joyeuse, sereine
Date d'inscription : 22/08/2012

MessageSujet: Sujet: Re: Reconnaître la vraie faim    Jeu 23 Aoû 2012 - 10:07

bon ,voila ,j'ai une question
déja ,je croyais que j'avais faim quand j'avais des crampes d'estomac.Bon ,j'ai compris que c'est un peu tard . faut guetter le signal avant. ok.
vous dites attendre une heure , vois si ca passe ,c'est pas une vraie faim.
mais moi ,si j'ai faim ,que j'attends ,ça finit toujours par passer ,meme et surtout si je mange pas.
alors? c'est quoi la vraie faim? comment je fais???
j'ai un vrai problème avec ça!
merci de votre aide
Revenir en haut Aller en bas
mimidespres
The best zouzou!
The best zouzou!
avatar

Nombre de messages : 9089
Age : 39
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Reconnaître la vraie faim   Jeu 23 Aoû 2012 - 10:26

Les signes de la faim sont différents d'une personne à l'autre le mieux c'est de faire l'exercice du petit dej qu'on saute, au fur et à mesure tu expérimentes, les premiers signes (ça peut être faiblesse physique creux à l'estomac etc) et l'évolution des sigaux pour découvrir ceux qui te correspondent... sinon attends une demi heure pour savoir si c'est faim ou EME en 1/2h la faim ne disparait pas.
Revenir en haut Aller en bas
lenalba
zouzouteuse
zouzouteuse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 127
Age : 34
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/07/2012

MessageSujet: Re: Reconnaître la vraie faim   Jeu 23 Aoû 2012 - 12:12

il y a une question que je me pose.
il nous est conseillé, si l'on n'est pas sûre d'avoir une vraie faim, d'attendre 1/2 h voire 1h et de voir si cette faim passe ou pas.
le souci c'est que l'on m'a expliqué ceci : lorsque l'on croit percevoir un signal de faim, si l'on attend "trop", la faim disparaît (même s'il s'agit d'une vraie faim) et le corps se met en mode famine puisqu'il constate que malgré les signaux qu'il envoie, on ne se nourrit pas....

et parfois, quand je ne parviens pas bien à décoder un signal et à interpréter s'il s'agit d'une vraie faim ou d'une fausse faim.... je fais cette expérience : j'attends et ma faim disparaît.... pour réapparaitre sous forme de sensation de pas bien.... par ex. un mal de ventre qui me coupe toute envie de manger et je sais dans ces moments là qu'il ne me sera pas agréable de manger car c'est une sensation de mal être plutôt qu'une sensation de faim! et dans ce cas, impossible de ressentir la moindre satiété....

comment faire pour éviter de passer un mode famine car 1h c'est long !!
scratch scratch
Revenir en haut Aller en bas
mimidespres
The best zouzou!
The best zouzou!
avatar

Nombre de messages : 9089
Age : 39
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Reconnaître la vraie faim   Jeu 23 Aoû 2012 - 12:23

Si tu sautes ton ptit dej pendant une semaine par exemple ton corps va arrêter d'envoyer des signaux puisqu'ils ne sont pas satisfaits et fonctionner à l'économie. mais si un jour tu attends 30 min ou 1h parce que tu hésites et que tu manges après quand tu es sûre que là tu as faim il sera satisfait juste retardé.
On ne dit pas d'attendre de façon systématique juste quand on est pas sûr (genre j'ai faim à 15h aujourd'hui est ce vraiment de la faim)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Reconnaître la vraie faim   

Revenir en haut Aller en bas
 
Reconnaître la vraie faim
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Reconnaître la vraie faim
» Le choc de chokk
» LA FAIM.
» Pourquoi maigrit-on en mangeant à sa faim?
» culpabilité et zermati

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum d'entraide pour maigrir sans régime. :: Votre 1ère catégorie :: Questions-
Sauter vers: