Forum d'entraide pour maigrir sans régime.

Si tu écoutes ton corps lorsqu’il chuchote, tu n’auras pas à l’entendre crier.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Maigrir sans faire de régime.

Aller en bas 
AuteurMessage
krystel
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 12302
Age : 47
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Maigrir sans faire de régime.   Mar 7 Aoû 2007 - 16:21

Ce qui fait grossir.
C’est toute la nourriture consommée après le rassasiement qui peut vous faire grossir si elle n’est pas régulée. Et ceci quel que soit l’aliment. Un radis consommé après le rassasiement peut vous faire grossir. Une barre de chocolat consommée quand vous avez faim se trouve à sa place et ne vous fera pas grossir.

Une petite métaphore
On peut imaginer la faim comme une représentation de la jauge d’essence de votre voiture qui vous indique de faire le plein quand les réserves de carburant sont épuisées. Quand le réservoir est plein (rassasié), la moindre quantité d’essence, fût-elle contenue dans un dé à coudre (le radis), sera en trop. En revanche, quand le réservoir est vide (la faim) vous pouvez tranquillement verser un jerrican tout entier (le chocolat) il trouvera sa place et sera même le bienvenu.

Il s’agit maintenant de retrouver la sensation du rassasiement et de devenir capable de s’arrêter de manger au moment où les besoins énergétiques sont couverts.

-chaque fois que vous avez mangé sans faim ou au-delà de votre faim, c’est de la nourriture en trop qui vous a fait grossir ou empêché de maigrir.

Supposez maintenant que vous appreniez à manger selon votre faim, c’est toute cette partie de votre nourriture qui devient inutile et disparaît. Cette réduction calorique, qui se fait sans effort, est la source de votre amaigrissement et vous permettra de vous stabiliser à votre poids d’équilibre.

Avant toute chose, il s’agit de prendre conscience de ce que vous ressentez en vous interrogeant sur vos sensations alimentaires. Vous constaterez que trois situations se présentent.

1. Vous ne ressentez aucune sensation. Cette situation est rare et évoque le plus souvent un manque d’attention de votre part.

2. Vous percevez des sensations confuses que vous avez du mal à identifier. « Ai-je faim ou envie de manger » ou encore, à la fin du repas, vous éprouvez un manque, mais est-ce encore de la faim ou encore de l’envie ?

3. Enfin, vous ressentez précisément une sensation dont vous ne tenez pas compte. « Je sais que je n’ai pas faim mais je mange quand même » ou bien « je sais que j’ai assez mangé mais je ne m’arrête pas »

Vous n’allez plus vous contenter d’observer vos sensations alimentaires. Cette fois, vous ferez même tout votre possible pour tenter d’en tenir compte. Ainsi, si vous n’avez ni faim ni envie de manger, ne mangez pas. Supposons que vous ayez consommé un important dîner, vous pouvez très bien vous réveiller le matin suivant en ayant ni faim ni envie de manger. Dans ce cas, n’hésitez pas à sauter votre petit-déjeuner. À cet instant, vous recevez une information de votre corps qui vous informe qu’il n’a pas fini de brûler le dîner de la veille et qu’il lui faut encore un peu de temps pour finir de le digérer. Votre estomac n’a pas encore totalement évacué son contenu et vous réclame du temps pour terminer son travail. Vous êtes normalement censé lui accorder ce temps. Si, au contraire, vous décidiez de manger malgré l’absence de faim, cette nouvelle nourriture ne pourrait être utilisée et serait mise en réserve.
De la même façon, vous recevrez aussi des informations au cours du repas. Au beau milieu d’une assiette, un signal vous informera que vous avez assez mangé de ce plat et qu’il est temps pour vous de vous arrêter. Là encore, il faudra essayer de s’arrêter. Ainsi, si vous êtes attentif à vos sensations alimentaires, elles pourront vous conduire à :
o Sauter complètement certains repas.
o Décaler les horaires des repas.
o Manger entre les repas.


Vous constaterez, en vous comportant ainsi, que vous ne pouvez, ni ne devez, tenir compte des croyances alimentaires qui vous imposent la fréquence ou la répartition des repas.
Dorénavant, pour réussir, vous devrez:
-manger quand vous avez faim,
-ne pas manger quand vous n’avez pas faim
-vous arrêter quand vous êtes rassasié.
-ne plus respecter des quantités préétablies d’aliments.
-consommer ce dont vous avez besoin en fonction de votre faim.

À partir de maintenant, vous allez accorder la priorité absolue à vos rythmes biologiques et à votre horloge interne.

_________________

A partir d'aujourd'hui, je décide d'attirer l'amour, le bonheur, la joie, parce que je le mérite!



Début zermati le 12 juillet 2007
Revenir en haut Aller en bas
http://zermati.1fr1.net
krystel
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 12302
Age : 47
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: Maigrir sans faire de régime.   Mar 7 Aoû 2007 - 20:32

Vous pouvez poser toutes vos questions sur le post "question"

_________________

A partir d'aujourd'hui, je décide d'attirer l'amour, le bonheur, la joie, parce que je le mérite!



Début zermati le 12 juillet 2007
Revenir en haut Aller en bas
http://zermati.1fr1.net
 
Maigrir sans faire de régime.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maigrir sans faire de régime.
» Peut-on vivre sans faire l’amour ?
» maigrir sans régime
» Dossier maigrir : quels aliments, quel régime, combien de calories?
» Master 2 Meef sans faire le master 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum d'entraide pour maigrir sans régime. :: Votre 1ère catégorie :: Principe de la méthode zermati-
Sauter vers: